Retour

Dow Chemical et Monsanto condamnés

Dow Chemical et Monsanto vont devoir verser des dommages et intérêts à des anciens combattants sud-coréens.
La justice sud-coréenne a condamné jeudi les sociétés américaines qui avaient fabriqué l'agent orange, un défoliant utilisé par l'armée US pendant la guerre du Vietnam (1964-75), pour détruire les forêts et cultures où se cachaient les soldats communistes. Elles devront verser à 6800 personnes des dédommagements allant de 6200 à 47.500 dollars. Trois plaintes séparées avaient été déposées contre les deux géants américains pour le compte de 20.615 anciens combattants sud-coréens qui étaient allés combattre aux côtés des Américains au Vietnam. Seules deux ont été retenues. Les juges sud-coréens ont établi un lien "épidémiologique entre le défoliant et les maladies", cancers et lymphomes,dont souffrent les plaignants.



En mars, la justice américaine a rejeté une plainte déposée par des victimes vietnamiennes de l'agent orange contre les producteurs, les accusant de crime contre l'humanité et de crimes de guerre. En 1984, sept compagnies chimiques américaines ont payé 180 millions de dollars pour qu'une plainte d'anciens combattants américains ne soit pas déposée. Des millions de litres d'herbicides fortement toxiques ont été déversés sur le Vietnam pendant la guerre. Les produits se sont accumulés dans la chaîne alimentaire, provoquant vraisemblablement des cancers, des malformations congénitales et des paralysies.
Publié le 26/01 à 11:13
http://info.france2.fr/monde/