Retour

Les juristes américains rencontrent les victimes de l'agent orange au Vietnam
Hanoi, 12 juillet (AVI)

La délégation des juristes américains, connduite par Mme Jeanne Ellen Mier, effectue au Vietnam du 30 juin au 14 juillet des séances de travail avec l'Association des victimes de l'agent orange/dioxine du Vietnam, et des rencontres avec les victimes de ce produit toxique dans certaines localités.

La visite des juristes américains a pour but de recueillir les nouvelles preuves concernant le procès collectif intenté par les individus représentant les victimes de l'agent orange à la Cour américaine contre les groupes de fabrication des produits chimiques qui ont été utilisés pendant la guerre d'agression au Vietnam.

Six des juristes de la délégation américain ont été engagés par l'Association des victimes de l'agent orange/dioxine du Vietnam pour défendre le droit des victimes vietnamiens à ce procès.

La délégation des juristes américains a rencontré une centaine de victimes à Hanoi, à Hai Phong, à Ho Chi Minh-Ville, à Thai Binh, à Hue.... et recueilli de nouveaux documents sur les victimes de l'agent orange.

A la séance de travail avec l'Association des victimes de l'agent orange/dioxine du Vietnam, elle a informé son interlocutrice de certaines questions concernant le contenu et le processus du procès qui prévoit pour septembre prochain aux Etats-Unis.

Pour recevoir le soutien vigoureux de l'opinion internationale, la délégation des juristes américains a présenté le procès des victimes de l'agent orange du Vietnam à la conférence de l'Association des juristes démocrates internationaux en juin dernier en Allemagne qui a rendu publique la déclaration de soutien au procès des victimes de l'agent orange.

Lors des rencontres avec les victimes de l'agent orange à savoir Nguyen Van Quy (Hai Phong) et Nguyen Thi Tam (Thai Binh), les juristes américains ont affirmé que cette visite les a aidés à mieux comprendre les séquelles de e produit toxique laissées ssur ses victimes au Vietnam.

Les juristes ont espéré que les victimes vietnamiens continuent à recevoir le soutien de l'opinion progressiste du monde, en particulier de celle aux Etats-Unis jusqu'à l'ouverture de ce procès à la Cour américaine. - AVI

</body